Le Saviez-vous?

Le 17 avril 1969, le lanceur Bill Stoneman a lancé le premier match sans point ni coup sûr de l’histoire des Expos contre les Phillies à Philadelphie. C’était la neuvième partie de la franchise.

Coucher de soleil et lueur d’espoir

baseball-a-montreal-expos-94

Partage / Share

Par Denis Legacé

Comme l’avait mentionné le Président des Expos, Tony Tavares le 29 septembre 2004, « le soleil se couchait à Montréal pour se lever à Washington DC. »

Les Expos de Montréal, qui étaient sur le respirateur artificiel depuis le milieu des années 90, avaient finalement atteint le point de non retour.  L’équipe était finalement déménagée dans la capitale nationale américaine.

L’équipe venait tout juste de perdre son dernier match de la saison à domicile.  Ironiquement, cette défaite venait aux mains des Marlins de la Floride (maintenant les Marlins de Miami).  Cette équipe était, et est toujours la propriété de Jeffery Loria (non, nous n’irons pas là).  L’équipe a par la suite remporté une série de trois matchs, 2 à 1 au Stade Shea de New York.  La seule défaite est venue au dernier match de la série.  Une défaite sans équivoque au compte de 8 à 1.  Dans ce match, les Expos ont récoltés cinq petits coups surs et une erreur.  Le lanceur gagnant du match?  Nul autre que Thomas Michael Glavine, aussi connu sur le nom de Tom Glavine.  Le même qui a causé des casses têtes à plusieurs joueurs des Expos dans les années 90 alors qu’il était lanceur partant pour les Braves d’Atlanta.  Ces derniers étaient une équipe dominante à la fin du dernier millénaire (sauf pendant une saison).

Certains se rappellent du dernier retrait.  D’autres non.  Certains avaient des larmes dans les yeux.  D’autres n’avaient aucune émotion.  Nous avons tous notre petit secret.

La majorité des partisans des Expos préfèrent dire que la franchise a été mise en attente contrairement à la croyance populaire que la franchise a été transférée ou même complètement démantelée.  Ces mêmes partisans avaient quand même un petit sourire en coin alors que lors du match des étoiles de 2015 la ligue majeure à procédé à l’annonce des 4 meilleurs joueurs de concession pour les 30 équipes du baseball majeur.  Les 4 joueurs représentants les Nationals de Washington étaient tous des anciens joueurs des Expos.  Croyez-moi, tous étaient très fiers et étonnés de cette représentation, mais les plus grands partisans croient fermement que les Expos et Nationals n’ont aucune affiliation.  Comme si la franchise et nos souvenirs des Expos avait été gelée suivant l’un des hivers typiquement très froid du Québec.

ExposNation - Baseball a MontrealLe 28 mars 2014, il s’était écoulé 3467 jours entre le dernier match à domicile des Expos 1.0 et le premier d’une série de matchs pré-saison au Stade Olympique.  Evenko avait annoncé quelques mois auparavant que les Blue Jays de Toronto, qui se présentent maintenant que l’équipe Canadienne, affronteraient les premiers et derniers adversaires des Expos 1.0, les Mets de New York.  Pour ces équipes, deux petits matchs sans importance qui vont simplement aider à apporter les derniers petits ajustements avant le début de la saison.

La grande majorité des gens qui achetaient des billets n’avaient aucune idée de ce qu’il pourrait arriver de ce simple geste.  Evenko, qui est la section de divertissement des Canadiens de Montréal, voulait simplement entrer dans ses frais.  Pas un déficit, mais pas un surplus non plus.  Au pire des cas, il y aurait eu entre 10,000 et 15,000 spectateurs au Stade Olympique lors des deux matchs, Evenko annonce que les entrées au tourniquet sont attendue et après quelques années nous avons tous oublié cette aventure ratée.

Peu de gens savent le processus d’élévation du monticule des lanceurs au Stade Olympique.  Certains pensent que c’est simplement un camion qui déverse une quantité de sable à un endroit précis.  Comme la majorité des stades multisports,  le monticule est levé du sous-terrain par une série d’hydrauliques.  Au Rogers Center, ou les Blue Jays évoluent, c’est une plate forme qui est verrouiller en place suivant son élévation grâce au fait que le monticule flotte sur l’eau.  Pour ces matchs au Stade Olympique, on devait également faire certain que la surface de jeu soit acceptable pour les deux équipes.  Grâce à un partenariat avec l’Impact de Montréal, la surface de soccer a été transformée afin de pouvoir ressembler à un diamant.

Quelques semaines avant le début de cette série, il était évident qu’Evenko allait réaliser un peu plus de revenu qu’estimé au préalable.  Dans les jours avant le premier match il était évident que la série serait lucrative.  Dans les heures avant le match, Evenko a réalisé que la série sera très lucrative.  Il y avait un « buzz » autant sur les réseaux sociaux que dans les différentes tribunes sportives.  96,350 se sont présentés à la première série de match opposant les Mets de New York aux Blue Jays de Toronto.  L’année suivante, les Reds de Cincinnati ont eux aussi affrontés les Blue Jays au Stade Olympique devant une foule un peu plus grande que celle de l’année précédente.

Ce qu’Evenko et les Blue Jays n’avaient pas réalisé est que les anciens (et toujours) partisans des Expos, ceux qui jouaient au baseball 15-20 ans passé ont maintenant des salaires qui entrent.  Les enfants de ces partisans contribuent également à l’ascension fulgurante du nombre d’inscriptions au baseball mineur Canadien.  Il ne faut également pas oublier que les parents de ses fans des Expos étaient également des jeunes enfants lorsque les Expos sont arrivés à Montréal à la fin des années 60.  C’était un parfait mélange d’expérience, de connaissance, de nostalgie et d’histoire.

ExposNation - Baseball a Montreal

Pendant la dernière série de match au Stade Olympique, j’étais à Punta Cana.  Je devais visiter la salle d’accueil de l’hôtel à toutes les heures puisque c’était le seul endroit où il y avait un réseau sans-fil de l’hôtel.  Je voulais simplement savoir le compte total de partisans dans le Stade pour les matchs entre les Blue Jays et les Reds.  Quelques jours auparavant, ma casquette des Expos que j’arborais pour me protéger du soleil de la République Dominicaine, avait reçu de l’attention d’un agent d’immeuble de New York.  Nous avons parlé des Expos, du désir de plusieurs partisans et certains hommes d’affaires d’avoir une nouvelle version de Nos amours.  Plus tard, un jeune travailleur du centre de villégiature me demande s’il peut avoir ma casquette.  Malheureusement, puisque la casquette avait également un attachement personnel, j’ai poliment refusé.  Après avoir discuté avec ce travailleur à quelques reprises, j’ai tout de suite réalisé son intérêt personnel au baseball.  Nous avons parlé des Pedro, Vladimir, Moises et Felipe.  Après quelques jours de réflexions et en réalisant le nombre de d’anciens joueurs qui sont natifs de la République Dominicaine, j’ai décidé de lui donner ma casquette lors de ma dernière journée là-bas.  Je lui ai simplement dit de la porter avec fierté, surtout lorsqu’ils seront de retour à Montréal.

Les Red Sox de Boston seront les grands visiteurs au Stade Olympique en 2016.  Pour les partisans du baseball à Montréal, les attentes augmentent année après année.  La demande pour les billets est elle aussi grandissante.  Les Red Sox ont même créé un voyage spécial afin de permettre aux partisans des Sox de pouvoir venir à Montréal.  Ce privilège est normalement seulement offert pendant quelques matchs spéciaux durant la saison.  Les équipes, qui étaient réticentes de venir à Montréal, font maintenant la ligne afin de participer à ces matchs. Remarquez que les deux matchs prés-saison de Montréal sont dans les matchs les plus courus du baseball majeur en 2015 et 2014.  Avec l’ouverture du baseball majeur, l’arrivée du nouveau commissaire, la confirmation de quelques matchs de saison à Puerto Rico afin de célébrer la vie d’un ancien Royaux de Montréal Roberto Clemente et un maire qui a déjà rencontré la LMB, la possibilité d’avoir des matchs de saison est présente.

Denis Lagacé est un fan de longue date des Expos et un collaborateur invité. Si vous faites de la rédaction bilingue et désirez aussi collaborer, écrivez-nous à info@exposnation.com

* Ce champs est obligatoire