Le Saviez-vous?

Que Lester B. Pearson, Premier Ministre du Canada, a aussi été le président Honoraire du Club de Baseball des Expos de Montréal de 1969-72.

Douleurs à court terme

Partage / Share

Le 31 mars et 1e avril 2017 les Blue Jays de Toronto terminaient leur camp d’entrainement à Montréal pour une quatrième année consécutive. Après les Mets, les Reds et les Red Sox, les Pirates étaient les adversaires des Jays au Stade Olympique.

La majorité des grands amateurs de baseball voient les deux matchs comme des matchs complètements inutiles. Deux matchs qui sans aucun impact sur le classement. Mais si vous me demandez si vous devriez assister à ces deux matchs l’an prochain, je vous répondrais OUI sans hésitation.

En mai 2015 alors que le Commissaire Manfred avait accueilli le Maire Coderre à son bureau de New York, ce dernier avait laissé entendre au Commissaire la volonté d’avoir une nouvelle équipe à Montréal mais avait aussi mentionné l’intérêt de recevoir des matchs de saison régulière dans la Métropole en attendant le retour de Nos Amours. Tous savaient que de recevoir des matchs en 2016 serait presque mission impossible mais que 2017 serait une réalité. En septembre dernier lorsque le calendrier de la saison 2017 du baseball majeur a été dévoilé, beaucoup étaient déçu de ne pas avoir de matchs se saison régulière au Stade Olympique.

Oui j’étais très déçu, comme beaucoup d’entre vous, lorsque j’ai appris que Montréal sera encore une fois la ville hôtesse de deux matchs, sans aucune importance. Deux équipes qui diluent leurs alignements après trois petites manches et qui ressemblent vite à deux équipes de calibre double A dans le meilleur des scénarios. Des matchs qui donnent la chance à quelques jeunes de jouer devant une foule des ligues majeures.

Mais les matchs sont encore, d’une certaine façon, un test afin de voir si effectivement Montréal est une ville de baseball, ou d’évènement. Avec la signature de la nouvelle convention collective il y a quelques petites lignes qui sont d’une grande importance pour les fans de baseball des marchés potentiels de la LMB, incluant ceux du Canada. Selon Maury Brown, qui contribue au magazine Forbes cette convention collective, bonne jusqu’en 2021, donne la possibilité au Monsieur Manfred le pouvoir de présenter des matchs des de nouveaux marchés aux États-Unis et au Canada. Plus spécifiquement des endroits qui ne sont pas présentement des marchés de la ligue majeure et de la ligue mineure.

Les partisans de baseball de Montréal peuvent possiblement commencer à voir une petite lumière au bout du tunnel. Le rêve du Maire Coderre d’avoir des matchs de saison régulière semble de plus en plus une réalité avec la nouvelle convention. C’est certain que des amateurs vont dire que c’est quand même des matchs sans une importance cruciale, mais ces matchs pourraient avoir un impact sur le classement et ça c’est beaucoup mieux que la situation actuelle.

Personne ne souhaite à une ville de perdre sa concession. On peut penser aux villes qui viennent de perdre leurs équipes de football dans les dernières années. San Diego, St. Louis et Oakland. Le déménagement de l’équipe à Washington était, d’une certaine façon, inévitable. Beaucoup comparent la situation de Montréal à celle dont les partisans des Rays semblent vivre présentement. Nous oublions également que la ville de St. Petersburgh et les Rays sont venus à une entente au début de 2016 qui donnait le droit aux Rays de disputer 10 matchs « à la maison » mais en dehors des limites du comptés où ils se trouvent. Vous ne trouvez pas que ceci semble bien s’aligner avec la rumeur qui mentionne que ses matchs de saison régulières entre les Rays et les Jays pourraient être présentés à Montréal?

En 2017 il faut également se réjouir des avancements que nous avons fait dans la dernière année concernant le retour du baseball à Montréal. Beaucoup d’indices qui semblent pointer au retour de Nos Amours dans un stade à Griffintown.

Avec Bronfman père et fils qui font le lancer protocolaire avant le match du samedi matin au Stade. Stuart Sternberg qui demande une étude de faisabilité pour un stade dans le quartier de Griffintown. Un arrêt additionnel sur le Bassin Peel pour le nouveau train ultra léger de la Caisse de dépôt. Un promoteur en recherche de marketing personnel qui accepte finalement la réalité et qui va construire des édifices à usages mixes sur le terrain du vieil hôpital pour enfant de Montréal.

Le commissaire le dit depuis le début que la situation à Tampa Bay et Oakland doit être réglée avant de penser à l’expansion. Il met également de la pression sur les différents paliers de gouvernement pour le financement de nouveaux stades. Avec le déménagement des Raiders (LNF) à Las Vegas la ville d’Oakland va tout faire pour que les A’s demeurent en ville. L’équipe a fait savoir publiquement il y a quelques semaines qu’une annonce sur le nouveau stade sera effectuée dans la prochaine année.

En 2017 nous devons maximiser la visibilité des Expos. Nous devons faire en sorte que le mot Expos ou Montréal soit sur toute les lèvres dans le monde du baseball.

Si vous croyez que le baseball majeur devrait être de retour à Montréal vous devez profiter des occasions de visibilité pour faire savoir votre opinion. Les gens semblent oublier que Montréal a déjà été un très bon marché de baseball. Étant un marché canadien, la majorité des chaines américaines semblaient oublier cette petite ville au nord de la frontière. Plusieurs journalistes ne se sont pas gênés de dire que la seule raison pourquoi Raines a mis 10 années d’éligibilités avant de recevoir l’appel de Cooperstown est qu’il a passé la majorité de sa carrière au Canada.

La saga de Tim Raines et sa dernière année d’éligibilité était un test d’intérêt pour nous amateurs de baseball. Nous devons faire en sorte que ce test nous donne maintenant le désir de parler de baseball tout l’année et non seulement pour une fin de semaine.