Le Saviez-vous?

Le logo de l’équipe consiste en un « m » stylisé composé d’un « e » rouge pour Expos et un « b » bleu pour baseball. Le logo est légèrement modifié en 1992, alors que le « m » original est intégré à un dessin de balle de baseball entourée d’un cercle rouge et bleu.

Version 2.0: Perdre une équipe pour en gagner une autre

labatt-2000

Partage / Share

Par Denis Lagacé

Lorsque nous pensons à Nos Amours et de la possibilité de leur retour, les plus négatifs diront que Montréal avait une équipe et qu’elle l’a perdu. Ce que peu de gens savent, c’est qu’environ un tiers des villes qui ont présentement une équipe de la MLB (Ligue majeure de baseball) ont passé par le même processus que Montréal. Recevoir des matchs pré-saison n’a probablement pas une grande signification pour certains, mais c’est le même processus auquel beaucoup de villes ont eu à faire face. Il faut respecter les étapes et avoir des matchs de saison régulière serait sans aucun doute une étape mentale majeure à franchir pour les partisans qui souhaitent un retour des Expos.

 

Villes qui ont perdu une équipe des LMB

Seattle

Seattle Stadium Baseball
Seattle a probablement un record peu enviable, celui de la concession ayant la plus courte vie dans l’histoire de la MLB. Une année après que le comté ait voté en faveur d’un nouveau stade couvert (qui est finalement devenu le Kingdome), Seattle a reçu une concession de la MLB en 1969. Après seulement une année d’opération, les Pilots ont été achetés par le propriétaire d’un concessionnaire automobile de la région de Milwaukee. Ce dernier a déménagé la concession dans cette ville et a finalement renommé celle-ci les Brewers. Ironiquement, la construction de ce nouveau stade a seulement débuté en 1972 et a finalement été complétée en 1976, six ans après que l’équipe qui devait y jouer soit déménagée. Tout s’est bien terminé pour les citoyens de Seattle lorsque la ville s’est vu donner une nouvelle concession dans la Ligue Américaine en 1977. Si vous prenez le temps de regarder les vieux logos des Pilots et des Mariners de Seattle ainsi que ceux des Brewers de Milwaukee, vous trouverez que les couleurs utilisées par les équipes des deux villes sont pratiquement identiques.

 

Baltimore

Baltimore Stadium Baseball
C’est en 1901 que la première version des Orioles de Baltimore a vu le jour. Le propriétaire de la concession avait comme premier intérêt d’installer la concession à New York mais, en raison des droits territoriaux, les Giants, qui étaient alors à New York, ont refusé l’établissement d’une nouvelle concession dans cette ville. Après deux années de va–et-vient entre les propriétaires, ajouté au fait que l’un deux s’est finalement joint aux propriétaires des Giants, les Orioles reçoivent finalement la bénédiction des Giants pour s’installer à New York. En 1903, ils déménagent dans la Grosse Pomme et deviennent les Highlanders. En 1913, l’équipe change de nom et deviendront jusqu’à aujourd’hui l’une des concessions les plus connues tout sport confondu, les Yankees de New York. Baltimore reçoit une nouvelle concession en 1954, alors que les Browns (voir St. Louis) y déménagent et deviennent la deuxième incarnation des Orioles.

 

Kansas City

Kansas City Stadium Baseball
La grande majorité d’entre nous ne savons pas que les champions actuels de la Série Mondiale sont nommés en l’honneur d’une compétition de bétail. Eh oui ! Une compétition d’animaux de ferme. Mais, avant que les Royals arrivent en 1969, les Athletics avaient été la première équipe de Kansas City dans la MLB. Comme vous le suspectez probablement, la concession des Athletics est déménagée à Oakland en 1968, mais ce n’est pas sans embuches que ce déménagement s’est fait. Étant donné que Kansas City avait déjà débuté le processus de construction d’un nouveau stade les Royals sont nés de ce déménagement puisque la ligue a alors décidé d’accorder une nouvelle concession à la ville.

 

Villes qui avaient deux concessions mais en on perdu une

St. Louis

St. Louis Stadium Baseball

St‑Louis a longtemps pu se compter chanceuse d’avoir non seulement une, mais deux équipes de la MLB. La concession des Cardinals, qui est toujours là, est active depuis 1882. Malgré que la concession ait subi quelques changements de noms, elle est connue sous son nom actuel depuis 1900. Comme vous le lirez plus loin, les Browns de St‑Louis sont nés du déménagement de la concession des premiers Brewers à St‑Louis en 1902. Cette équipe a joué 51 saisons de baseball à St‑Louis avant de déménager à Baltimore pour y devenir la co-ncession actuelle des Orioles.

 

Philadelphie

Philadelphia Stadium Baseball
Comme vous le savez, les Phillies de Philadelphie sont l’actuelle concession dans la ville de l’amour fraternel.  Cette équipe, l’une des plus anciennes du baseball majeur, y est installée depuis 1883.  Mais, entre 1901 et 1954, les Phillies avaient un frère du nom d’Athletics. Ces derniers, comme vous l’avez déjà lu, ont déménagé à Oakland et ont conservé le nom des A’s.  Ils ont déménagé souvent ces Athletics!

 

Villes qui ont perdu deux équipes des LMB

Milwaukee

Milwaukee Stadium Baseball
En 1902, la ville de Milwaukee est la première à perdre une concession de la MLB, alors que les Brewers déménagent à St‑Louis pour devenir les Browns. La ville, reconnue pour ses brasseurs, reçoit une deuxième chance en 1953 alors que les Braves de Boston y déménagent. Malheureusement pour les amateurs de baseball de Milwaukee, cette équipe déménage elle aussi en 1966 à Atlanta, pour devenir les Braves actuels. Après que des matchs pré-saison et de saison régulière soient joués à Milwaukee, Allan Huber Selig, aussi connu sur le nom de Bud Selig, essaie d’acheter les White Six de Chicago en 1969 afin de les y déménager. Cette vente ne s’est jamais finalisée, mais Monsieur Selig n’avait pas dit son dernier mot. En 1970, Selig achète la concession des Pilots de Seattle afin de la déménager à Milwaukee. Cet achat est tellement fait à la dernière minute que le tout se complète à une semaine du début de la saison régulière. N’ayant pas le temps de commander de nouveaux uniformes dans la couleur souhaitée pour cette nouvelle équipe (bleu, blanc et rouge), la nouvelle concession décide d’utiliser les uniformes bleus et jaunes des Pilots, mais de changer le nom sur ceux-ci. De nos jours, les Brewers utilisent encore ces couleurs.

 

New York/Brooklyn

New York Queens Baseball
Pendant longtemps, la ville de New York pouvait se considérer chanceuse d’avoir 3 équipes dans ses différents quartiers. Les Giants étaient dans Manhattan, les Dodgers étaient à Brooklyn et les Yankees jouaient, et jouent encore, dans le Bronx. Mais, après que les Giants et les Dodgers ne réussissent pas à convaincre la ville de leur laisser construire de nouveaux stades, les deux équipes délaissent la Grosse Pomme afin de s’installer sous le soleil chaud de la Californie. Avec toutes les équipes de la MLB qui étaient dans l’est, avoir non pas une mais deux équipes dans l’ouest pouvaient faire en sorte de diminuer les couts de voyage pour y jouer des matchs. On peut tous s’entendre que dans les années 50, les moyens de transport n’étaient pas aussi sophistiqués qu’ils le sont maintenant. Heureusement pour les résidents de New York, ils reçoivent une nouvelle concession en 1962 qu’ils décident de surnommer les Mets. Cette équipe construit son stade Shea dans le quartier de Queens et y est encore depuis ce temps.  Le devant du stade actuel des Mets, le Citi Field, est construit afin de recréer la façade du défunt Ebbets Field que les Dodgers occupaient avant de le délaisser pour Los Angeles. Pour ceux qui aiment les documentaires historiques sur le baseball, la chaine HBO a produit en 2007 un documentaire intitulé Brooklyn Dodgers: Ghosts of Flatbush. Celui-ci nous parle de la naissance des Trolley Dodgers, de l’arrivée de Jackie Robinson et de comment les Dodgers l’ont échangé à leurs plus grands rivaux : les Giants. Robinson ne pouvant pas avoir le sentiment de trahir les partisans des Dodgers, il décide alors de prendre sa retraite du baseball.

 

Washington

Washington Baseball

Certains d’entre vous le savent que la ville qui a finalement reçu la concession des Expos a aussi par le passé perdu deux équipes de la MLB, et ce en seulement 11 ans. La concession originale des Nationals de Washington a changé de nom en 1905 pour devenir les Senators de Washington. C’est en 1961 que la concession quitte la capitale américaine afin de devenir les Twins du Minnesota. La même année, la MLB décide d’octroyer une nouvelle concession à Washington et la surnomme encore une fois les Senators. Mais, cette équipe quitte aussi la capitale américaine en 1972 et s’installe à Arlington pour devenir les Rangers du Texas. C’est en 2005 qu’une nouvelle version des Nationals voit le jour, alors que la franchise des Expos de Montréal y déménage. Petit fait loufoque : pendant un certain temps, la franchise était nommée les Expos de Washington avant que la concession ne reçoive officiellement le nom des Nationals.

 

Comme vous le constatez, même si des équipes déménagent et re-déménagent, tout est bien qui finit bien.  Les villes, avec le temps, reçoivent une autre concession ou conservent une de leurs équipes comme ça a été le cas à New York, à St-Louis et à Philadelphie. Avec potentiellement deux groupes intéressés à amener une nouvelle franchise à Montréal, nous pouvons penser que l’investissement en vaut la chandelle. En bout de ligne, quel homme d’affaires voudrait investir en sachant qu’il va perde de l’argent?

 

Denis Lagacé est un fan de longue date des Expos et un collaborateur invité. Si vous faites de la rédaction bilingue et désirez aussi collaborer, écrivez-nous à info@exposnation.com

* Ce champs est obligatoire