Le Saviez-vous?

Le 14 avril 1969, les Expos ont inauguré leur saison locale au Parc Jarry contre les Cardinals de Saint-Louis, et cette partie était historique en soi puisque c’était la première partie des Ligues majeures de Baseball à être disputée à l’extérieur des États-Unis.

Le Bassin Peel : Site du futur stade de baseball de Montréal ?

Nouveau Stade

Partage / Share

Article par Adam Lague Traduit par Denis Lagacé

Le 13 février derniers, les amateurs de baseball de Montréal étaient bien heureux de lire et entendre les articles qui soulignaient les liens de Stephen Bronfman et de Pierre Boivin à une parcelle de terrain près du Centre-ville de Montréal. Ceux qui suivent de près les efforts exercés pour le retour du baseball majeur à Montréal ont déjà entendu les mots Bassin Peel par le passé. Ils ont été mentionnés par l’ancien maire Denis Coderre, en 2015, comme l’un des sites potentiels pour un nouveau stade. Donc qu’est-ce qui est réellement été dévoilé le 13 février dernier et qu’est-ce que tout ça veut bien dire pour le retour du baseball à Montréal.

Suivant la première mention du Bassin Peel, le groupe visant à ramener le baseball à Montréal a finalement ciblé ce terrain comme l’option numéro un pour le nouveau stade de baseball. Présentement, cette parcelle de terrain est la propriété de la Société Immobilière du Canada, une corporation fédérale. Si le groupe visant à ramener le baseball à Montréal veut se porter acquéreur du terrain, il aura besoin d’un peu d’aide. Si nous retournons au 13 février, date laquelle le nom de Pierre Boivin (Oui, le même Pierre Boivin qui était l’ancien président des Canadiens de Montréal) fut souligné dans le registraire des lobbyistes du Québec afin de recevoir de l’aide pour se porter acquéreur du terrain. Pierre Boivin est le bras droit de Bronfman dans son groupe d’investissement Claridge Inc. et est l’un des membres du groupe qui tente de ramener le baseball à Montréal.

Où est situé le Bassin Peel?
Le Basin Peel se situe au bas de la rue Peel, le long du Canal Lachine entre l’Autoroute Bonaventure (est) et la rue Wellington (ouest). Au Nord du Bassin on retrouve la rue de la Commune qui mène directement au district commercial de Griffintown où vous trouverez des épiceries, hôtels, restaurants et des condos. L’historique enseigne des Farines Five Roses est clairement visible de cet endroit.

stade

Au sud du canal, où se retrouve la Pointe-Saint-Charles, vous y trouverez un vaste terrain, sous développé. Cette parcelle de terrain appartient à la Société Immobilière du Canada et c’est à proximité de ce terrain que va passer le nouveau Réseau, Express Métropolitain. Ce terrain, selon CTV Montréal, vaut environ $50 millions et Marc Griffin du Réseau des Sports (RDS) estime que le groupe de Bronfman aimerait 900,000 pieds carrés de ce terrain.

Maintenant que nous avons la confirmation du site convoité par le groupe de Bronfman, nous pouvons visualiser un beau stade de baseball, ouvert et menant sur le canal pour Nos Nouveaux Amours.

Et maintenant?

La potentielle acquisition du terrain au long du Bassin Peel ne veut rien dire tout aussi longtemps que les situations à Oakland et Tampa Bay ne sont pas réglées. Le Commissaire de la LMB, Rob Manfred, ne cache pas son intention de régler les situations dans ces deux villes avant de penser à la relocalisation potentielle d’une de ses équipes ou de même penser à l’expansion du baseball majeur. Cette étape demeure quand même une d’importante dans le retour d’une concession à Montréal. Insinuant la construction du nouveau Centre Vidéotron avant d’avoir l’assurance d’une concession de la LNH, Monsieur Bronfman a réassuré à mainte reprise que Montréal ne serait pas une deuxième ville de Québec. Selon lui, la LMB doit avoir un plan concret pour un nouveau stade avant de penser ajouter Montréal à ses rangs. Avoir un terrain, un très bon terrain, envoie un signal très fort à la ligue que le processus suit son cours.

Au dire de Monsieur Bronfman sur les ondes de CBC Montreal’s Day Break : « À la fin de la journée, nous ne contrôlons pas le processus ». « Nous faisons tout ce qui est en notre possible afin que tout ça se réalise et ça regarde très bien jusqu’à présent ».